CLEANOPTIC, votre expert propreté en matière de nettoyage de fibre optique !

La meilleure technique de nettoyage actuellement pratiquée, sur la fibre optique, est le nettoyage dit combiné qui est une association de deux méthodes classiques : le nettoyage avec solvant et le nettoyage "sec".

Cette technique de nettoyage consiste à nettoyer l’extrémité d’un connecteur optique en utilisant un solvant adapté, puis en séchant tout résidu restant avec un papier de nettoyage dédié à la fibre optique.

Conseils d’utilisation pour nettoyer l’extrémité d’un connecteur optique

Pour ce faire, les connecteurs doivent être nettoyés avec un tissu de nettoyage CLEANOPTIC et suivant la contamination à enlever soit de l’alcool isopropylique CLEANOPTIC, soit du dégraissant CLEANOPTIC.

Plier le papier de nettoyage en évitant de mettre les doigts sur la partie du papier servant à nettoyer le connecteur car le sébum de la peau est lui aussi gras, il peut toujours rester des résidus de graisse sur vos doigts qui souilleront le papier et viendront se redéposer sur le connecteur optique. Le nettoyage de la fibre optique ainsi effectué ne servira à rien.

Réaliser un tampon le plus rigide possible grâce aux tissus de nettoyage CLEANOPTIC dédié à la fibre optique.

Imbiber une petite quantité de solvant CLEANOPTIC approprié sur un côté du papier sec de nettoyage.

Placer l’extrémité du connecteur optique sur la partie humide du papier de nettoyage. Dans le cas d’un polissage UPC, le connecteur optique doit être maintenu à 90° par rapport au tissu de nettoyage.

Pour un polissage APC, il faut chercher à les nettoyer dans l’angle.

Effectuer doucement, sans trop de pression, des passages rectilignes avec le connecteur optique sur le tampon de nettoyage en allant de la partie humide vers la partie sèche, sans soulever le connecteur optique. Eviter de faire des mouvements circulaires car les contaminants ôtés sur la fibre optique seraient de nouveau déposés sur la face optique du connecteur. Deux à trois passages sont suffisants.

Ne jamais repasser le connecteur optique à un même endroit sur le tampon.

Utiliser un appareil d’inspection (microscope, sonde d’inspection vidéo,…) pour vérifier l’extrémité du connecteur et s’assurer qu’il ne reste pas de résidus de solvant ou de contaminants et que le connecteur n’est ni rayé, ni endommagé.


ATTENTION aux idées reçues !

  • Les risques de contaminations qui touchent les fibres optiques sont partout : en suspension dans l'air, sur la peau et à l'intérieur des capuchons de protection des connecteurs optiques. Il faut faire très attention à la propreté des connecteurs optiques sur les lieux d’installations.
  • Les extrémités des cordons optiques livrés en sachet ne sont pas nécessairement propres, même si elles sont équipées d'un bouchon de protection. En effet, le bouchon de protection peut avoir été contaminé avant sa mise en place sur la face optique.
  • Il faut inspecter aussi bien un cordon optique de raccordement que le raccord optique dans lequel le cordon va être connecté.

Nettoyage des connecteurs

Le nettoyage "sec" (sans solvant)

Ce type de nettoyage de la fibre optique est particulièrement efficace lorsque les contaminants sont de fines particules de poussière, des peluches, des résidus de solvant.

Cependant, pour dissoudre ou enlever d’autres types de contaminants tels que des graisses, du sébum des mains, du gel adaptateur d’indice,… il est nécessaire d’utiliser des solvants.

Le nettoyage avec solvant

La méthode de nettoyage avec solvant, de la fibre optique, a donc pour but d’enlever la poussière et les résidus de graisse de l’extrémité d’un connecteur optique, en évitant bien sûr de le rayer ou de l’endommager.

La contamination par résidus de graisse est à l’origine de plus de la moitié des problèmes de connections en fibre optique.

L’association des deux techniques de nettoyage permet d'enlever les contaminants de l’extrémité d’un connecteur optique pour les éliminer au séchage et d’éviter aussi l’accumulation de charges électrostatiques sur la face avant de la fibre optique.